Une affaire d’âme

conception, mise en scène et vidéo Céline Agniel scénographie Philippe Quillet et Claire Massard
lumières Philippe Quillet
costumes Claire Massard
musique Yann Couëdelo
traduction Vincent Fournier
avec Sandy Ouvrier

À travers un monologue vertigineux, le rapport à la réalité d’une femme vacille jusqu’à l’enfermement psychiatrique. En quête d’elle-même, Victoria questionne sa vie de couple, ses relations sociales, le lien à ses parents et tout ce qui sous-tend son désir et le sentiment d’exister. Elle se heurte à la trahison, à l’amour, au sexe, à la solitude et à la mort. Mais quand bascule-t-elle dans la folie ? Où se situe cette limite qui est tout à coup tracée entre le « normal » et le pathologique? Théâtre et folie ne sont pas étrangers l’un à l’autre : les deux sont intrinsèquement liés et nous renvoient sans cesse à la question du réel, du jeu et du délire.
En créant une interaction entre la présence de la comédienne sur le plateau et la projection de son image, le dispositif ciné-théâtral s’inspire de l’idée originale du scénario de Ingmar Bergman : un long métrage en un seul plan rapproché autour du visage d’une femme.

Production : compagnie têteÀcorps
Coproduction : TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers, Comédie Poitou Charentes CDN, CREA Saint Georges de Didonne, Gallia Théâtre Scène Conventionnée de Sainte 
Avec le soutien : de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de l’OARA et du déparement de la Vienne.